fbpx

Un Maroc aux couleurs Hippies:


1

Parallèlement aux réactions de la gauche à la répression de Hassan 2, se diffuse au Maroc une autre forme de contestation, moins politique certes, mais qui lutte pour la même cause : libérer l’homme de la société de consommation. Né à San Francisco au début des années 60, le mouvement hippie arrive très vite au Maroc, notamment grâce aux visites des Rolling Stones en 1967 et de Jimi Hendrix en 1969, des artistes qui, encore aujourd’hui, sont considérés comme des grands noms de la vague hippie. Depuis, les premiers aventuriers de la culture “Flower-Power”, vêtus de jeans à pattes d’éléphants et de t-shirts colorés, ont lutté pour leurs intérêts : La liberté dans tous les domaines, notamment la liberté sexuelle, la non-violence, le retour à la nature et la vie en communauté; une approche nouvelle des relations humaines que le slogan “Peace and Love” résume.
(Keith Richards, un Sebsi à la main.)
(Jimi Hendrix à Essaouira.)
Ces globe-trotters en quête d’aventure ont découvert le Maroc durant leur long périple en mini vans décorés de fleurs vers l’Inde, et ont été séduit par sa culture, sa musique spirituelle, ses paysages variés et la qualité de son cannabis qui selon eux “ouvre les portes de l’esprit”. Certains d’entre eux trouvèrent des réponses à leurs questions métaphysiques au Maroc, atteignirent donc le “Nirvana absolu”, et décidèrent alors d’y résider, le considérant comme leur “refuge spirituel”. Leurs cheveux étaient longs, attachés à l’aide de bandeaux, en hommage aux victimes de la guerre du Viêt nam qui avaient le crâne rasé. Leurs t-shirts colorés les démarquaient du reste du monde qui, à l’époque, adoptait un style vestimentaire uniformisé et sombre. Les filles et les garçons s’habillaient volontiers de la même façon afin de gommer les habitudes sexistes de la société. Bref, ils étaient reconnaissables entre tous. Ce mouvement a provoqué une interversion culturelle, en particulier dans le domaine musical. Ce qui a donné place à plusieurs odes à la liberté et à l’amour comme “The Magic of Peace” des Master Musicians of Jajouka ou encore “أنادي أنــــا” de Nass El Ghiwane qui ont porté une révolution dont le slogan était “هذا جيل جديد، ما فيه عبد و لا سيد”.
(Les Rolling Stones avec The Master Musicians of Jajouka.)
Changer le monde, tel était le rêve porté par une jeunesse en rupture avec les normes de la société de masse. Leur slogan?  “Faîtes l’amour, pas la guerre.”. Un slogan que des jeunes Casaoui ont décidément pris de travers 😀


Like it? Share with your friends!

1

What's Your Reaction?

cute cute
0
cute
damn damn
0
damn
Angry Angry
0
Angry
love love
0
love
dislike dislike
0
dislike
wtf wtf
0
wtf
confused confused
0
confused
lol lol
0
lol
Karam El Gueddari
19 ans, étudiant à l'ESAV Marrakech, esthète de longue date.

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format