On peut désormais transformer le stress en électricité.


6
Stress

Homo sapiens, cette espèce excessivement ambitieuse est très intrigante, soigneusement complexe, mais chaotiquement des fois aussi. Rien que la découvrir stimule votre adrénaline, finissant par vous casser la tête, à vous faire souffrir d’une douleur à laquelle, bizarrement, vous prenez plaisir.

Cet « Homme actuel » si vous voulez, a réalisé son premier exploit en survivant déjà, là où beaucoup d’autres espèces se sont éteintes. Mais, hélas ! dit l’histoire. L’ insatiable avidité a ainsi fait son chemin. Et pour garder sa place à tout jamais, elle lui a fait goûter à tous les plaisirs de la vie.

Homo sapiens s’y accroche alors de toutes ses forces. Actuellement, il investit dans la lutte contre la mort. Quoique très stressé par son nouveau mode de vie qu’il a créé lui même, il s’y accroche toujours de plus en plus fort.

Je me dis des fois, si Descartes avait survécu à ce jour, il aurait peut être dit « Je stresse donc j’existe ». Mais l’Homme actuel vous a apporté la solution. Il est désormais possible de canaliser votre stress et en produire de l’énergie. On ne parle surtout pas de l’énergie négative que vous diffusez partout où vous allez avec votre stress. Fidèle compagnon des moments d’angoisse.

Mais comme rien n’est gratuit dans la vie, je suis navrée de vous dire que ce n’est pas si facile, à moins que vous soyez flexible et caoutchouteux.

Commençons par le commencement

L’équipe de l’Empa, le laboratoire fédéral des matériaux et de la technologie en Suisse, a déclaré dernièrement la création d’un matériau avec les propriétés que l’on vient de citer. Ce matériau qui est en plus organique, transforme le stress et s’en sert pour produire de l’électricité. Pour enlever toute ambiguïté, ce que l’on veut dire ici par stress c’est la pression ou force exercée sur le matériau.

Maintenant que le concept est un peu plus clair, le comment de la chose devient beaucoup plus intriguant, voire fascinant. En effet, le matériau magique fonctionne par effet piézoélectrique direct. Ce dernier signifie la capacité d’un corps à se polariser électriquement et par la suite générer un potentiel électrique sous l’action d’une force mécanique.

Un exemple parmi les plus familiers c’est l’allume-gaz. La pression exercée par le doigt dans ce cas là produit une tension électrique, celle-ci se décharge brutalement et on obtient alors les étincelles. Par contre, l’effet n’a jamais été observé dans les matériaux élastiques jusqu’à ce que l’équipe de l’Empa l’ait prouvé avec sa nouvelle invention.

On comprend tout de suite alors pourquoi les scientifiques y mettent beaucoup d’espoir, le dispositif organique pourrait trouver des applications dans de nombreux domaines, de la robotique aux vêtements en passant par les technologies médicales indispensables pour la survie comme les stimulateurs cardiaques, chose qui va les aider à s’auto-alimenter sans avoir recours à changer les piles à chaque fois.

En outre, il peut être implanté près du cœur, afin que ses battements génèrent de l’électricité. Du coup plus vous avez peur, plus vous êtes contrarié ou stressé et que votre cœur bat à tout rompre, plus la production de l’électricité est importante.

Et l’être humain dans tout ça ?

Le concept est génial certes, et vos misérables états d’esprits vont enfin servir à quelque chose. Mais voyons voir la face cachée de la médaille : on vit de plus en plus dans une société qui consomme absolument tout. Même votre souffrance sera exploitée sans le moindre remords. Oui, parce qu’on a plus le temps d’avoir des remords avec le nouveau style de vie. Imposé par toute cette évolution technologique ultra rapide, on ne peut que le suivre ou du moins l’essayer.

On n’oublie surtout pas de remercier la modernité pour ça, elle qui a n’a rien épargné, elle qui a tout chamboulé avec la simple et unique devise : Pouvoir contre sens. Sacrée modernité !

Le neuroscientifique Idriss Aberkane avait raison quand il a dit que la consommation n’est plus au service de l’homme mais que c’est l’homme qui est à son service.

Parce qu’une personne satisfaite ne consomme plus. En revanche une personne qui consomme est une personne qui n’est pas satisfaite, bien évidemment. Et c’est cette non-satisfaction accumulée qui se développe sous forme de frustration, de dépression, stress et tout ce que vous imaginez et cela ne va jamais s’arrêter tant que l’évolution ne s’arrête pas et que la consommation ne fait que s’épanouir de plus en plus.

Le cycle continuera alors à s’auto-alimenter et nous à produire de l’électricité.


Like it? Share with your friends!

6

What's Your Reaction?

cute cute
0
cute
damn damn
1
damn
Angry Angry
0
Angry
love love
2
love
dislike dislike
0
dislike
wtf wtf
0
wtf
confused confused
0
confused
lol lol
1
lol
Hasnae Maazouz
Je suis quelqu'un de simple, juste avec un cerveau un peu compliqué…et une plume trop sarcastique.

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format